Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 21:32

Le catalogue Gros Textes a migré ici : https://sites.google.com/site/grostextes/.

 

4 - Traction-brabant 63

http://traction-brabant.blogspot.fr/

« Portrait de R.B en chemise à carreaux avec fantômes cherokees

Le territoire de l’imaginaire / est loin d’être immaculé - / j’ai relevé mes pièges aujourd’hui / le sang des poèmes avortés / rougissait la neige alentour / & un billet S.F. – Tokyo / piquait du nez / sur la plus haute branche / d’un séquoia qui a connu la Piste des larmes. »

Hervé Merlot

 

3- Traction-brabant 63

http://traction-brabant.blogspot.fr/

« Des bouts de corps / glissent sur le pavé, / dans le rond de terre autour des arbres, / contre l’arbre. / On se laisse apparaitre. / Dans le passage, les mains attendent. / Le café est désert. / L’attente, c’est la lenteur de l’œil. / Il y a un type au comptoir qui a l’air de ruminer sa solitude. / Dedans/dehors, tout est lisse. / Et la vie coule comme la pluie dégouline. / Pas moins, pas plus. / Dans la beauté des bleus. / Je ne sais pas comment ça commence. »

Brigitte Giraud

 

2 - Comme en poésie n°57, revue trimestrielle de poésie

http://comme.en.poesie.over-blog.com/

"La vie qui va

Il est tombé tant de soirs depuis ton départ, / tant de soleils sont passés sur la terre, / tant de fleuves ont grossi les mers, / tant de nouveaux sourires ont éclos, / tant d’autres souvenirs ont recouvert ma vie / que je ne sais plus très bien / si j’ai toujours le cœur en colère." Michel Monnereau

 

1 -  Jour de congé de Christian Degoutte (récit) et Jean-Marc Dublé (images) Thoba’s éditions

"Ce qui manque à la photo, c’est le bruit qui court / de la rivière au pied des maisons, c’est les cris / des enfants qui s’aspergent d’eau glacée et nagent, / nus comme des savons, sous le vieux pont de pierre. // Il bourdonne comme une ruche sous les roues / des voitures. L’air déjà sent le feu des tuiles. // Ventre collé au parapet, une cycliste, / bras tendus dans le vertige, photographie / la fraîcheur de l’eau. Sur son lit de galets, l’eau / se tisse, Carmen en bleu sous l’arche du pont / où les hirondelles crient de l’ombre au soleil, // mais sur la photo ratée (il fallait la faire / les yeux fermés) les enfants seront minuscules / comme elle est dans la vie."

 

30 - Des salades de Thomas Vinau, illustrations de Matt Mahlen, éditions Donner à Voir.

http://donner-a-voir.net/

" J'ai récolté / quatorze limaces / huit araignées / six piqûres de moustique / quatre souris / trois orvets / un noyau de pêche / deux bouts de fer / et une demi-crotte de chat toute sèche / on ne récolte pas toujours / ce que l'on sème / mais l'on récolte toujours / quelque chose"

 

29 - Des salades de Thomas Vinau, illustrations de Matt Mahlen, éditions Donner à Voir.

http://donner-a-voir.net/

"Un lapin nain / poilu et sauvage / qui vit dans les parages / adore mes prunes / et mes abricots / Je pense qu'il fallait / que ça se sache"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marion 29/06/2015 23:14

"Compte avant tout le lien, la résonance intime et son impact. La façon souterraine dont des expériences sensibles entrent en écho."
" L'homme n'est pas dupe de certaines scléroses et de lui-même [...] il sait que cet état sera sûrement éphémère; mais il sait aussi qu'il se souviendra toujours de cette expérience unique d'élévation du vivre."
Cyril C. Sarot cite Pavese, (même secousse quand je l'ai relevée, cette phrase, à la lecture du métier de vivre, il y quelque temps): "Pour exprimer la vie, il ne faut pas seulement renoncer à beaucoup de choses, mais avoir le courage de taire ce renoncement."

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.