Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 21:14

Le catalogue Gros Textes a migré ici : https://sites.google.com/site/grostextes/.

25- Encore à cause du chat

Plus d’un âne s’appelle Martin de Jean-Claude Martin, éd. Verso

"Tu mange, tu bois, tu dors et fais caca. Au-dessus de ta tête, les étoiles passent, et les avions, et le réseau secret des décisions célestes. Aucun rapport. Qui pense à l’herbe à l’intérieur du cheval ? Qui plaindra la charrue placée avant bœufs ? Je marchais dans la rue, hier midi, vers le square. Les gens avaient des mines de couteau : comment vous sentez-vous ? Je ne vous comprends pas. Mettez-vous à ma place. Pas de place, je ne peux pas… Un corbillard pleurait tout seul à l’ombre des cyprès. Le soleil gelottait. Un enfant était mort d’avoir mangé trop vite la fève d’un gâteau… O mon frère, la tête en bas à l’autre bout du monde, si tu tombes, fais un signe ! Que l’on soit sûr au moins de n’en avoir rien vu."

 

24 - Toujours à cause du chat

Le vent et autres faits divers d’Alexandre Million, chez V.Hersault

"Une abeille zézaie / se pose quelque part / sur la fin de leur sommeil. // Le vent soulève le rideau / frôle leurs visage. / Il y a ce mouvement / beau tranquille du tissu / Le vent est un grand chorégraphe // il parle au couple : / du réveil / d’un battement de cils / de l’aube et de la rosée / de l’odeur du café / du goût du pain / du    ravissement / et / de ce bouquet d’anémone / qui règne sur la table // Le bonheur / est une coquille de pistache / qui craque."

 

23 - Mon chat en chassant une souris a fait tomber une étagère de petites plaquettes reçues il y a longtemps et en les ramassant j'ai trouvé ceci :

La vie sur Mars d’Alain Malherbe, Verso

"Ça j’admire les scribouillards / capables de torcher / 4 ou 5 pages prestement / et agencées… / Articulation des thèmes au poil, / métaphores charpentées, un régal. / Pas faire le mariole / me reste le lot de consolation, / la boîte de Meccano. // Pour transcrire / - sur feuille 21 x 29,7 - / gestes, habitudes, réflexions, / monte et démonte, interpole / des bribes, des notules, // jusqu’à…"

 

22 - J'ai relu un livre qui m'avait bouleversé du côté de mes 20 ans ("pour tout bagage on a...") 

Mes amis d'Emmanuel Bove, livre de poche

"Un homme comme moi, qui ne travaille pas, qui ne veut pas travailler, sera toujours détesté.
J’étais dans cette maison d’ouvrier, le fou, qu’au fond, tous auraient voulu être. J’étais celui qui se privait de viande, de cinéma, de laine, pour être libre. J’étais celui qui, sans le vouloir, rappelait chaque jour aux gens leur condition misérable."

 

21 - Cathy Garcia parle du dernier Dejaeger paru chez Gros Textes ici http://www.lacauselitteraire.fr/une-femme-a-gros-seins-qui-court-le-marathon-eric-dejaeger

 

20 - Graine de crapule de Fernand Deligny, éditions du scarabée

"T… qui donnait des coups de pied dans les tibias, donne maintenant des coups de poing dans la figure. Gros progrès."

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marion 27/04/2015 08:39

Merci d'exister.

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.