Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:34

Jimenez-Fred.jpg

Lorsque Guy Chambelland édite L’Oiseau et le ciel aux éditions du Pont de l’épée en 1977, Frédéric Jimenez a onze ans. « Je ne sais pas si, comme on l’annonce chaque fois qu’un enfant écrit, il y a du génie ici », écrit-il alors. « J’ai édité ces poèmes parce qu’ils m’ont touché par une façon que, forcément, l’adulte a perdue, de dire les choses tout simplement. Comme il était temps de recenser la poésie féminine, ou nègre, ou…, il est bon d’écouter l’enfance… quand l’enfant est poète. Je trouve en tous cas dans L’Oiseau et le ciel une très subtile maladresse qui va plus sûrement à l’être que telle laborieuse démarche à la mode. »

J’ai reçu comme un cadeau précieux un des rares exemplaires du tirage de tête du livre que m’offrit son père, le poète Alfonso Jimenez, lors d’une visite amicale à Genève à la fin de l’été 2009. À chaque fois qu’il m’est arrivé de le faire lire, j’ai retrouvé la même réaction d’émerveillement et d’étonnement : cette façon d’aller droit au but sur les sujets les plus graves surprend chez un enfant. On me demande de répéter son âge. Un grand souffle de liberté agite ces pages. Le jeune Frédéric recourt d’instinct aux quatre éléments pour exprimer ses inquiétudes et ses désirs : la terre (…« aujourd’hui entre les mains de la pollution/la terre tombe, se fait shooter »), l’eau (… « cette belle eau colorée par le désastre »), le feu (…« s’il s’éteint tout seul, c’est comme un vieux qui finit sa vie »), et l’air naturellement : « Je me demande si sauter de dix mille mètres et rester dans l’air cinq minutes ça ne vaut pas la vie »...

(extrait de la préface de Philippe Lemaire)

 

44 pages au format 14 x 10 et 10 collages non paginés de Philippe Lemaire, 6 €

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.