Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 17:21

Vitres ouvertes de Murièle Camac (polder 155)

Camac-Polder-155.jpg

  

Un jour on a jamais rien vu de Simon Allonneau (polder 156)

 

Ce jeune auteur s'appelle Simon Allonneau. L'éditeur me dit ne savoir rien de lui. C'est grave. Il devrait se méfier des poètes, qui plus est jeunes et dont on ne sait rien d'eux ! C'est vrai que les éditeurs sont pas des flics nés, mais tout de même : quelqu'un qui fait dire à ses "personnages" (qui seraient plutôt les voix de son voisinage proche?), "comme ils sont mignons de ne pas égorger les vieillards avec leur casquette / ils pourraient le faire mais ils sont adorables", est peut-être un dangereux futur terroriste  qui s'initie à la poésie, qui sait ? Cependant, l'éditeur s'est peut-être dit que si quelqu'un écrit aussi "JSUIS TOUT SEUL A RIRE ENFERME DANS UN PLACARD / EN TRAIN DE FAIRE UNE BLAGUE A PERSONNE", ou "Il ne faut pas draguer une fille en lui disant pardon / i faut lui dire tebell mais i faut pas lui dire jettem", c'est finalement un type qui n'est pas foncièrement mauvais…

Charles Pennequin

(Préface)

 Dans un gouvernement utopique de la poésie, dont je voudrais qu’il soit plus rigolo que les autres, Murièle Camac pourrait deve-nir déléguée à l’ouverture d’esprit ou, si vous trouvez cela d’emblée trop flatteur, experte en sociologie lucide ou en tourisme éclairé.

 

  Pour une fois qu’un poète ne semble pas parler que de lui-même ! Cela fait une drôle d’impression d’ailleurs ! Puisque la lumière des autres prend le pas sur l’obscurité de soi. Pas d’introspection, en apparence du moins. Le regard de l’auteur est entièrement tourné vers l’extérieur, et pas seulement vers les choses, mais aussi vers les hommes, d’origines et de nationalités différentes...

 Patrice Maltaverne (préface)

 

50 pages au format  10 x 15, couverture : Michael Mc Carthy, 6 € (+ 1 € de port – port compris à partir de l’achat de 2 exemplaires)

 

Allonneau-Polder-156.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.