Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 15:28

Gendarme.jpg

livre de 104 pages accompagné d'un CD comportant l'enregistrement effectué lors de deux représentation publiques à Périgueux avec David Chiesa (contrebasse), Flore Audebaud, Juliette Lasserre-Mistaudy et Michel Gendarme (voix), 12 €

 

Ceux qui ne connaissent pas le corps des autres sont d’un monde sans issue

  

Ceux qui ne connaissent pas le corps des autres sont au secret

 

Ceux qui ne connaissent pas le corps des autres

 

Se transpercent d’arbres et de velours

 

Se transpercent d’arbres :

 

Ce sont d’immenses tableaux couverts d’or de bleus et de verts il y a des arbres partout comme les artères d’une ville une fulgurance de veinules traverse la matière s’amusent du vent qui les attouchent extrémités d’arbres les plus saines ou vieilles mais si fines qu’elles singent la jeunesse il en est toujours ainsi quand on les regarde vers le haut elles aspirent le réel et penchent le réel et boivent des liquides d’autres temps les saisons importent peu ce sont des arbres magiques des arbres de la paix ils n’ont pas fait le choix ils sont nés arbres de la paix par les petites mains qui les ont semés aux dates anniversaires les dates espoir espérance de voir d’entendre un jour autre chose autre chose de l’or partout et du bleu et du vert ce sont des flaques de couleur qui chatouillent d’une cime à l’autre et glissent molles sur la toile à droite à gauche selon comment les fines mains penchent la matière à destin une feuille d’or ramifiée traversée de bleus et verts ce sont les arbres qu’ils se donnent qui les transpercent et les atteignent au cœur aux poumons pour ne plus respirer que de la couleur de la joie un sentiment de joie

 

…/…

 

Se transpercent de velours :

 

Voilà c’est doux

 

Ils voudraient se croire arrivés dans la douceur

 

Se donnent du chapeau chaud lourd que la tête écrase ses inquiétudes ses serrements de matière ce n’est pas très beau la matière ça sent sûrement des effluves de doutes des nuages de croûtes ça s’arrache si ça pouvait saigner en plus quelle joie de vivre c’est chaud une panoplie avec la cape rouge et noire ça ne vous dit rien et l’épée et le fouet toujours pas et le chapeau et… et… un masque et… et… un cheval hé hé est arrivé comme dans du velours la belle prise femelle sur du velours Zorro la prend c’est toujours mieux que sur la table ça frotte moins aux encoignures mets-lui du velours elle te criera des mots d’amour

 

Ne regrettent jamais le velours c’est toujours la réussite

 

La remise du prix d’excellence

……………………………………………

 

 

Ceux qui ne connaissent pas le corps des autres

 

Boivent des liquides

   

 

Je bois des liquides

 

A 22h40 je commence

 

A 5h35 je m’arrête

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.