Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 22:04

                                                                      

de Colette Andriot
"Pendant que me revient l'odeur des foins"
dont voici le poème de quatrième de couverture

Vient de paraître (78 pages au format 10 x 15, 6 €)

couverture-andriot.jpg
Nous dépendons de deux ou trois mots

Ils tissent autour de nous une étoffe protectrice

Contre le froid de l’indifférence

Si peu de mots pour vivre

Notre mendicité ne fait que commencer

Les rêves se frottent à nous

comme des chats familiers

Comme eux ils s’enfuient

Sans que nous puissions les retenir
Pour ne pas rester nus

Nous avons besoin de mots

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TOURET 03/08/2011 20:37



Les mots d’amour, les mots parole, les mots bleus, les mots pour le dire, les mots invariables, les mots fléchés, les mots de
passe….de JP Sartre à Marie Cardinal, en passant par tous ceux que j’oublie (et je leur présente mes excuses), tous ont loué les mots. Les mots ne clôturent pas la pensée mais l’ouvre et avec
elle tous ceux qui se laissent porter par eux. Tous les mots sont des mots de passe, des tours de passepasse et des passages  vers les autres.
Autrement dit tout, sauf l’indifférence. Alors la dame ne confondrait-elle pas les mots et ses maux ? Les mots ne soumettent pas, ils libèrent, alors non, nous ne dépendons pas de deux ou
trois mots !!! Ou alors, j’ai bien besoin d’une analyse de texte  !



Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.