Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2019 3 20 /02 /février /2019 20:35

J’ai appris le décès de Francis Krembel, le poète de Béhuard, l’île sur la Loire tout près de Rochefort. Mais aussi le poète de la simplicité amicale, de la fabrique du rêve (artisan des éditions « Traumfabrik »), de la fidélité aux origines malgré tout.

« N’être plus de là, du lieu. / Sentir glisser lentement et partir / ce que fut sa vie / devenir l’étranger dans les villages. // N’être plus que l’être de passage / sentir se clore une époque et un lieu. // Être l’être de l’errance / le marcheur hérissé de stridences / aller pourtant vers l’essentiel. // Être nu, comme l’homme du siècle finissant. / Pas voulu, pas choisi, pas forcément subi. // Nous nous étonnons tout de même / de vivre ainsi dans un indéfini matin d’exil. » (Dans l’île – Gros Textes 2007).

Depuis 12 ans à intervalles raisonnables, il confiait à Gros Textes un manuscrit toujours d’une grande délicatesse.

https://sites.google.com/site/grostextes/publications-2010/krembel-francis

https://sites.google.com/site/grostextes/publications-2014/krembel-francis

https://sites.google.com/site/grostextes/publications-2017/krembel-francis

 

Devrait sortir ce printemps, « Conversation entre un poète et un philosophe » avec ce poème qui clos le recueil comme un message essentiel : « Cassons ce monde, buvons ! // Sortons de novembre, du noir, / de la nuit et de la pluie. / Rayons les rafales tueuses, / d’un petit feu d’humanités. // Patience, en attendant buvons un Savennière, un Gewurtztraminer sans âge. D’Ouest en Est, du Nord au Sud, layonnons le Layon, comme disait Jean Carmet l’acteur de passage, faisons fondre les glaces de l’effroi. // Cassons ce monde clos / par les granits du désespoir, / délayons les rafales sournoises et imbéciles. // « Boire du vin et étreindre la beauté / vaut mieux que l’hypocrisie du dévot / Si l’amoureux et si l’ivrogne / sont voués à l’enfer / Personne alors ne verra la face du ciel. »* // Trinquons, à la philosophie, la poésie, / à l’amour, à la vie.// *Robâiyat Quatrains Omar Khayyâm »

 

Et aussi, écoutons la voix de Christophe Jubien lisant Francis Krembel :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

Également Chez Gros Textes - Catalogue

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.