Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 21:32

Que mourait Robert Benchley en 1945, un pilier du journal le New Yorker, c’est un repère dans l’humour du 20ème siècle.

« Au cours de l'été 1889, alors que j'élaborais mon traité Du rire chez les larves, nous avons élevé une guêpe femelle dans notre maison de campagne des Adirondacks. C'était d'ailleurs plus notre enfant que notre guêpe, à ceci près qu'elle avait plus l'aspect d'une guêpe que d'un enfant, détail qui nous permettait, entre autres, de faire la distinction. »

 

J’en profite pour étaler une deuxième couche du bouquin de Jean-Claude Touzeil et photos d’Yvon Kervinio, « Vox populi ».

« Déjà // Les nouvelles / du journal / ne sont pas / très nouvelles // Du temps de Cro-Magnon / on se battait déjà / pour un bout de terre / une caverne / un mammouth / une outre de lait / on regardait de travers / arriver l’étranger // Et pour qui sait lire / entre les lignes / on avait déjà / le cœur déchiré »

C'est un 21 novembre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

Également Chez Gros Textes - Catalogue

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.