Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 22:02

Encore une heure dans le volumineux numéro 42 de la revue « Les Hommes sans épaules » et un dossier écrivains de la beat generation. On connaît le goût de Gros Textes pour les auteurs de cette période et là c’est Ferlinghetti qui ouvre le bal avec la simple contestation de base, la révolte primaire, le refus élémentaire.

 

« CODA

Coupe coupe coupe

Tranche à la racine

Toutes les herbes trop folles

Dans nos champs verdoyants

Coupe coupe ces bourgeons sauvages

Si tu veux une belle garden party avec des gens comme il faut

Coupe coupe la mauvaise graine

Si tu veux une moisson abondante une récolte historique

Rabaisse ta vanité, mon vieux, écrase

Les pousses les germes trop vivaces

Taille l’anarchie des plantes grimpantes

Les résistants volontaires

Coupe coupe le maïs étranger

Coupe les fous le maïs étranger

Coupe les fous introvertis

Amants bouche bée du subjectif

Coupe coupe les sauvages les esprits libres

Les solitaires aliénés et rebelles

Qui tripotent leur moustache

Et trament la révolution dans des caves sans espoir

Coupe tous ces freaks et ces libres penseurs

Poètes aux yeux fous Philosophes de l’asphalte

Barjots déjantés Agitateurs de carrefour Visionnaires lapidés

Exilés dans leur propre pays !

                                                  Ô melting-pot américain »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.