Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 16:59

Ces derniers temps j’ai fabriqué

Les tessons du temps de Patrice Angibaud

À mon père (1925-2005)

Tu portes désormais / Des couches-protections // Ils ont mis des barreaux / Sur les bords de ton lit // Les mots que tu prononces / Sont longues litanies / Incompréhensibles //  Tu ne saisis plus rien / De ce que l’on te dit… // Je pourrais écrire / Que tu es revenu à la case / Départ

Que tu retournes à ta naissance / À ton berceau // Ou que ton langage / Est déjà celui de l’au-delà // Quelque chose de poétique / De beau et de mystique / Comme on entend parfois… // Mais ce serait oublier ton visage / Immensément douloureux / L’expression indéfinissable / De tes yeux // Ce serait me débarrasser de toi / Mon père / Me débarrasser de ta mort / Et à bon compte me rassurer / Que d’aligner de tels clichés… // On est prié de circuler : // La poésie n’a rien à voir ici.

 

Effeuillage d’Alain Chiche

Rappelle-toi de m'oublier

Rappelle-toi de m'oublier / Chaque jour du calendrier. / Lundi de Pâques, jours fériés, / Tu seras bien entouré. / Inutile de t'aplatir, / Même dans ma ligne de mire. / Merci aussi de ne pas m'écrire, / Même si tu as envie de rire. / Ne cherche pas à me parler / En cachette, en dérobée, / Je ne suis pas disposé / À te laisser m'intoxiquer. / Au pôle nord, en Sibérie, / Tu seras bien mieux loti. / Continue de te chercher, / Tu finiras par m'oublier.

 

Luberon Malakoff de Thierry Roquet

On entend des choses / à la télé / on lit des choses / aux infos / je dors de plus en plus mal / je me prépare au pire / je voudrais  / une ville / qui ne soit pas un soleil froid / où les corps tombent / comme des mouches

et Hélène Dassavray

Nous avons / pour les mouches / suspendu des guirlandes / de papier collant / nous avons fabriqué des cercles / pour attraper nos rêves / plié en quatre le futur / un mouchoir par-dessus

 

Photomaton de Michel Lamart

Amitié

Les amis intelligents ne sont pas ceux qui ont des idées, mais ceux dont le silence vous en donne.                            Roland Barthes

- Comment être ami avec plus grand, plus fort que soi? demande l'Idiot au Maître. / Le Maître ne répond pas. / Il demeure étrangement absent. / Hors du monde.  / Perdu dans ses pensées. / L'Idiot, timidement, repose sa question. / Le maître reste impassible. / Tous deux vaquent à leurs occupations. / Le silence envahit l'espace. // Au bout d'un moment, le Maître s'adresse à l'Idiot: / - Voudriez-vous m'aider à déplacer cette montagne? / Son doigt montre le vide. / L'Idiot reste sans voix. / Le Maître repose sa question. Plus fermement. / - Mais je ne distingue ici aucune hauteur qui me puisse faire songer à une montagne! dit l'Idiot penaud. /

- C'est que votre amitié exclut toute confiance, dit le Maître. Craindriez-vous ce qui est plus grand que nous?

 

On peut voir ces livres et les commander avec

https://sites.google.com/site/grostextes/

et https://sites.google.com/site/lestilleulsdusquare/

ou encore : https://sites.google.com/site/lesalpesvagabondes/

 

 « Nous avons les images de notre vie. Par exemple nous traversons seul une grande place déserte. Ou bien nous marchons dans un sous-bois avec une jeune femme et le désir se fait de plus en plus pressant – et la réalisation du désir de plus en plus oppressante. Ces instants furet ; et aujourd’hui ils sont loin. La grande place est étrangère, le désir s’est évanoui. On sait aussi, qu’à force, de place en place, et de désir en désir, on meurt. »

Jean-Pierre Georges

  « Croyez-moi, les réformes sérieuses, il faut que les gens comprennent qu’ils doivent les faire eux-mêmes. Tant qu’ils goberont des trucs comme… la délégation des pouvoirs, le sens des responsabilités, la patience, l’autodiscipline et tout ce qui s’ensuit… rien ne peut bouger. » Dario Fo

 Sinon ben le blog Gros Textes repart après plus de 6 mois de pause pour s'inventer une actualité la plus riche et gouleyante possible. Merci de vos visites et commentaires pendant que j’étais pas là.

Et une chanson pour (re)commencer, "le bout du monde à vol d'oiseau n'est pas si dur"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.