Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 20:14

Le catalogue Gros Textes a migré ici : https://sites.google.com/site/grostextes/.

 

Cette semaine j’ai lu :

Une anthologie d’Alain Breton titrée Alain Breton aux éditions Le Nouvel Athanor dans une collection fort maladroitement nommée selon moi « poètes trop effacés », on dirait une appréciation sur un bulletin scolaire. En tout cas, on a la syntaxe poète, le lexique poète, la pose poète, et au final c’est beaucoup trop poète pour moi. « Tu sens les relais brûler si près. / Souffres-tu, prince des marges ? / Il y a cette brume obstinée à te faire, / Cet os innocent de bruits. / L’infime pigmentation te prépare. Au-delà. » Ben non je sens rien. C’est grave ?

Kafka sur le rivage d’Haruki Murakami, éd. 10/18

Un livre étonnant au croisement de la mythologie, du roman contemporain, du fantastique féérique, du conte initiatique débordant de fantaisie et de poésie.

« Nous perdons tous sans cesse des choses qui nous sont précieuses... des occasions précieuses, des possibilités, des sentiments qu'on ne pourra pas retrouver. C'est cela aussi vivre. Mais à l'intérieur de notre esprit - je crois que c'est à l'intérieur de notre esprit - il y a une petite pièce dans laquelle nous stockons le souvenir de toutes ces occasions perdues. Une pièce avec des rayonnages, comme dans cette bibliothèque, j'imagine. Et il faut que nous fabriquions un index, avec des cartes de références, pour connaitre précisément ce qu'il y a dans nos coeurs. Il faut aussi balayer cette pièce, l'aérer, changer l'eau des fleurs. En d'autres termes, tu devras vivre dans ta propre bibliothèque. »

«– … aujourd’hui, j’ai l’intention de reprendre ma discussion avec Mme la pierre

– Hum. Bonne idée. C’est important de discuter. Quel que soit ton interlocuteur - humain, animal, objet -, il vaut toujours mieux parler que de ne rien dire. Moi aussi quand je conduis mon camion, ça m’arrive souvent de discuter avec le moteur. Si on est attentif et qu’on tend bien l’oreille, on entend un tas de chose.

– Oui. C’est aussi ce que pense Nakata. Nakata ne sait pas parler avec les moteurs, mais quel que soit l’interlocuteur, c’est toujours bien de discuter.

– Et ça se passe bien avec la pierre, vous arrivez à vous comprendre ?

– Oui. Je crois qu’on commence à se comprendre petit à petit. »

 

J’ai réédité un ouvrage de Marthe Omé « Je ne dors plus dans mon corps » aux éditions « Les Tilleuls du Square / Gros Textes ».

Du texte à dire qui swingue sous la langue.

« c'est bien dommage  / d'avoir du singe / en soi parfois / derrière le poil / t'es tout bêbête / à l'idée de toucher / une autre bête que toi »

https://sites.google.com/site/lestilleulsdusquare/home

 

J’ai commencé la fabrication de BBÊTES de Sophie Braganti illustré par Victor Lanneau

« Corbeau // point noir sur les lignes en pointillés des sapins / virgule dans les phrases gommées des nuages / le corbeau / sur la neige / grave / et se gave / de rimes dans des vers / des crimes de l’univers… »

«  Le ver à soi // A toi de l’écrire / dans un vers à toi »

 

On a joué avec la compagnie Gros Textes notre dernier spectacle création Gros Textes « Le poète est du pays dont vous êtes » à la Roche de Rame devant une quarantaine de spectateurs qui avaient l’air satisfaits.

 

Sinon cette semaine aura vu la condamnation de syndicalistes à des peines de prison ferme pour avoir défendu leur emploi en séquestrant quelques cols blancs et le chœur des gens de bien clamer que la violence est inadmissible, ceux-là qui bien sûr n’auront rien dit ni rien vu de la violence subie par le monde du travail comme nous le rappelle un inspecteur du travail sur son blog : http://www.filoche.net/2016/01/16/mourir-a-19-ans/

Cette semaine aura vu également la flicaille gazer quelques zadistes du côté de Nantes et quelques pauvres gens perdre la vie en Méditerranée, mais là c’est de l’affaire courante, rien d’inadmissible dans cette violence-là...

« Si vous n’êtes pas vigilant, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment » Malcolm X – citation lumineuse découverte sur cette vidéo qui cette semaine m’a pris aux tripes.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.