Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 20:42

13 - Un classique de circonstance...

Le catalogue Gros Textes a migré ici : https://sites.google.com/site/grostextes/.

 

12 - « À l’instant qu’un peuple se donne des représentants, il n’est plus libre ; il n’est plus. »

(Jean-Jacques Rousseau)(qui serait abstentionniste comme moi demain)

 

11 - Pour compléter jour 10https://www.youtube.com/watch?v=uhg0SUYOXjw    

 

10 - L'enjeu du salaire de Bernard Friot, éd. La dispute

“Pour moi, l’échec du Front de gauche, du NPA et des anarchistes, de la CGT, de Solidaires, de la FSU et de la CNT, un échec qui dure depuis plus de trente ans et qui concerne aussi Attac ou les économistes atterrés, vient de ce que ces organisations n’assument pas les institutions de 1945 dans ce qu’elles ont de révolutionnaire, à savoir le début d’une autre pratique de la valeur économique (et donc du travail) que sa pratique capitaliste :

- salaire à vie contre emploi et marché du travail,

- propriété d’usage contre propriété lucrative,

- cotisation-salaire contre le couple impôt-prévoyance,

- financement de l’investissement sans crédit contre le chantage des prêteurs,

- mesure de la valeur par la qualification du producteur contre sa mesure par le temps de travail.

Tout cela commence à se mettre en place entre les années 30 et les années 60, et ce qui est alors en jeu, ce n’est pas un autre partage de « la valeur » supposée invariante (la valeur d’échange capitaliste), c’est une autre production de valeur économique débarrassée de sa pratique capitaliste, c’est-à-dire des employeurs et des actionnaires ou prêteurs.

Tant que nous continuerons à nous battre pour « prendre l’argent dans les poches du patronat » ou pour le « plein emploi » ou pour la « solidarité » avec les « victimes », autrement dit pour un capitalisme plus juste, nous serons battus.”

 

9- Emmaüs d’Alessandro Baricco, folio

"En parcourant les cimes, le silence se fait religieux, et la pureté autour de nous est une promesse tenue -  l'eau, l'air, la terre débarrassée de ses insectes. En définitive, pour celui qui croit en Dieu, la montagne reste le décor idéal. De plus le froid incite à cacher les corps et la fatigue les déforme, ainsi notre lutte quotidienne pour censurer la chair s'en trouve exaltée, et après plusieurs heures de marche nous ne sommes plus que pas et pensées- le strict nécessaire comme on nous l'a enseigné, pour être nous mêmes."

 

8 Dévore l’attente de Laurent Bouisset, images d’Anabel Serna Montoya, éditions le citron gare

http://lecitrongareeditions.blogspot.fr/2015/11/devore-lattente-de-laurent-bouisset-et.html

pour dire que Patrice Maltaverne se pose en formidable découvreur de talent avec ses petits citron gare. 

« Une vie lente et rouge est achevée à nos côtés - après l’amour - entièrement ratée - oui il me semble bien - et magnifique - rien passé à jamais que ça - rien plus que ça - que prolonger d’un regard doux la prochaine goutte - la prochaine goutte - la prochaine goutte - la prochaine goutte »

 

7 - Dévore l’attente de Laurent Bouisset, images d’Anabel Serna Montoya, éditions le citron gare

http://lecitrongareeditions.blogspot.fr/2015/11/devore-lattente-de-laurent-bouisset-et.html

« Voudrais parler d’une fleur rugueuse / Voudrais parler de son insistance acharnée / A pousser loin des yeux // Dans vieux tas de la terre la pire // Sur versant maltraité de l’île aphone / Où sources mortes // Où tardent tant les pluie à rire / Que les rires meurent // Parler d’une fleur rugueuse / Sans mentionner ce qu’elle cherche / A nous dire… »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.