Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 20:35

6 - la touche expressionniste de Manu Galure me semble bien s'harmoniser avec un dimanche soir de rentrée... 

Et le dimanche, j'essaierai d'ajouter un petit truc d'Artufel.

"Il me semble toujours

que je suis très proche de l’inspiration…

Mais non !"

(bon je me suis pas foulé)

Le catalogue Gros Textes a migré ici : https://sites.google.com/site/grostextes/

 

5 - Poésie Art de l’insurrection de Lawrence Ferlinghetti, éd. maelsrÖm rEvolution

http://www.maelstromreevolution.org/pages/FRA/prodotto.asp?ProdottoID=270&FamigliaID=0

« Si tu veux être poète, invente un nouveau langage que chacun pourra comprendre.// Si tu veux être poète, prononce des vérités nouvelles que le monde ne pourra pas nier. // Ecris au-delà du temps. // Réinvente l’idée de vérité. // Réinvente l’idée de la beauté. .. »

Bon je vais peut-être laisser tomber la poésie moi.

« Ecoute le chuintement des feuilles et le clapotis de la pluie. »

Bon j’aime mieux ça. Là c’est encore dans mes cordes.

 

4 - Poésie Art de l’insurrection de Lawrence Ferlinghetti, éd. maelsrÖm rEvolution

http://www.maelstromreevolution.org/pages/FRA/prodotto.asp?ProdottoID=270&FamigliaID=0

« À quoi bon des poètes dans une pareille époque ? / À quoi sert la poésie ? // L’imprimerie a rendu la poésie silencieuse, elle y a perdu son chant. Fais-la chanter de nouveau ! … / Si tu te dis poète, ne reste pas bêtement sur ta chaise. La poésie n’est ni une activité sédentaire, ni un fauteuil à prendre. Lève-toi et montre-leur ce que tu sais faire.»

Un petit machin qui fout la pêche.

 

3 - Un été sans les hommes de Siri Hustvedt, Actes Sud

"Nous devons tous nous accorder de temps à autres la fantaisie de nous projeter, une chance de nous vêtir des robes et habits de ce qui n’a jamais été et ne sera jamais. Cela donne un peu d’éclat à nos existences ternies et, parfois, nous pouvons choisir un rêve plutôt qu’un autre et, par ce choix, trouver quelque répit à la tristesse ordinaire. Après tout, nous ne pouvons, nul d’entre nous ne peut jamais démêler le nœud des fictions qui composent cette chose incertaine que nous appelons notre moi."

 

2 - Histoires (presque) vraies de Marlène Tissot, Le pédalo ivre

http://lepedaloivre.fr/index.php/wkd/show/poesie#tissot_histoirespresquevraies

« Histoire (presque vraie) # 1

Je voudrais être une souris / dans la poche du héros / d’un film sentimental / pour découvrir enfin / l’envers du décor // Il y a plein d’amour dans moi / l’envie d’en donner et / le besoin d’en recevoir / mais pas la moindre idée / sur la manière de m’y prendre »

 

1- Histoires (presque) vraies de Marlène Tissot, Le pédalo ivre

http://lepedaloivre.fr/index.php/wkd/show/poesie#tissot_histoirespresquevraies

Cette auteur compte selon moi parmi les voix les plus fortes de ce temps pour témoigner du bancal de la vie, du quotidien à la va comme je te pousse, des petites histoires de nos foutraques relations aux autres...

« Nos erreurs

C’est rassurant / de se dire que / tout disparaitra / tôt ou tard / nos souvenirs / nos carcasses / nos maigres traces / et aussi / et surtout / nos erreurs »

 

31 - "La Delteillerie" de Joseph Deltel, éd. Grasset, histoire de reprendre là où nous nous étions quitté...

" Les départs, les fins de vacances, les changements de saison m'ont toujours pincé le coeur, j'y vois comme une répétition générale de je ne sais quel grand départ..."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.