Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 19:58

 

Une longue histoire…

Jacmo

 

Reprendre l’histoire de la collection Polder, c’est remonter déjà 33 ans en arrière ! Lorsque je crée la revue Décharge en 1981, je pense aussitôt à jumeler la parution de chaque numéro avec celle d’un petit recueil appelé illico Polder. Pendant quatre-vingt-dix-neuf numéros, l’abonné recevait dans la même enveloppe la revue d’un côté et le petit cahier Polder de l’autre, lequel n’était ni plié en son milieu agrafé deux fois, ni découpé. L’équipage ainsi formé passa de parution bimestrielle, à cinq fois par an, puis trimestrielle… Avec les bouleversements du n° 100, je ne trouvai pas d’autre moyen de conserver la petite collection qu’en l’intégrant au sein de la revue elle-même, puisque la diffusion offerte par les éditions le dé bleu de Louis Dubost excluait le jumelage obsolète. Décharge allait augmenter son nombre de pages afin d’accueillir l’ex-supplément. Cette seconde formule dura cinq ans, de 1998 à 2003, date à laquelle une troisième mouture fut mise en place grâce à la complicité des éditions Gros textes qui impriment les opuscules. Ainsi la collection reprit-elle sa complète autonomie avec le n° 121. En outre, le comité de lecture passa de moi seul à quatre membres : avec Yves Artufel (Gros textes donc), Alain Kewes (par ailleurs éditions Rhubarbe), et Claude Vercey à qui je proposai au bout d’un moment de prendre la direction de la collection, ce qu’il fait depuis lors avec beaucoup de sérieux. L’abonnement à la collection Polder devint indépendant et l’envoi se fit semestriel avec deux recueils à la fois dans l’enveloppe, au printemps, puis à l’automne.

 

Deux anthologies récapitulèrent cette histoire jusqu’à présent. La première, Génération Polder, fut publiée par les éditions La Table rase pour fêter la première décennie de la collection et ses 60 recueils, de 1981 à 1990. La seconde, Polder, deuxième génération, éditée par les éditions Gros textes, regroupa les 60 suivants, jusqu’au n° 120, fin 2003. A présent, une décennie vient de s’écouler à nouveau et il est temps de ponctuer le parcours avec une troisième anthologie…

 

Génération Polder, Tome 3 revient sur les recueils publiés depuis 2004, du n° 121 au n° 160. Claude Vercey, qui avait préfacé la première anthologie, en est logiquement le maître d’œuvre.

J’ajouterai que la principale innovation des Polders depuis la seconde anthologie concerne le choix des auteurs et donc la sélection. Je choisissais jusque là sans avoir de compte à rendre à quiconque. En étant passé à quatre à présent, avec comme responsable Claude Vercey, la donne change. Je pense que le crible est contradictoire, mais source de rigueur et d’exigence. Ainsi la collection s’est affûtée et les auteurs proposés font preuve de qualité à coup sûr, si bien que la liste des "poldérisés" devient instructive en ce sens, et qu’il faudra suivre de près la plupart d’entre eux.

 

ISBN : 978-2-35082-238-9

130 pages au format 10 x 15 cm, 8 €

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Portrait du blogueur

dans un spectacle Gaston Couté

couté

Recherche

pourquoi bloguer

Je m'efforce d'insérer dans ce blog les annonces des publication des éditions associatives Gros Textes, des billets d'humeur et des chansons de ci de là. Ceci n'ayant rien d'exhaustif.

pour commander des livres

Si des ouvrages présentés dans ce blog vous intéressent, vous pouvez les commander en envoyant un chèque correspondant à la somme indiquée (+ un forfait port de 1 €) à l'adresse des éditions :
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes

pour tout renseignement complémentaire (conditions d'envois et de remises pour les libraires, collectivités...), vous pouvez écrire à gros.textes@laposte.net

bouquinerie

 

 

Les pages ventes par correspondance sont en chantier.

Nous allons tenter dans les semaines qui viennent de proposer à la vente à partir du blog certains livres de notre épicerie littéraire.

Pendant le chantier, si vous tombez sur un bouquin que vous cherchez, vous pouvez envoyer un mail à gros.textes@laposte.net, et on vous dit comment faire.